Présentation

Un blog littéraire qui ne parle pas de livres. Un blog où ces objets de papiers sont mis au rebut. Mais un blog  sur la littérature quand même. Comment est-ce possible$? En allumant une tablette. Ou un ordinateur. Ou même un téléphone. Peu importe, la littérature se trouve aujourd’hui partout, il suffit d’ouvrir les yeux… et de remuer ses petits doigts !

Sur ce blog, ce ne seront pas de romans mais des applications numériques pour la jeunesse dont il sera question. Quelles sont-elles ? Pour qui s’adressent-elles ? De quoi parlent-elles ?

Vous y trouverez des notices, des présentations d’applications et d’éditeurs ainsi que des réflexions. Je ne prétend pas être une spécialiste alors si vous avez des commentaires, n’hésitez pas, ils sont bienvenus !

Il était une fois… Non, ‘Il était des fois’.

Parcequ’il y en a marre que ce soit toujours le dragon le méchant, que la princesse soit toujours la pauvre demoiselle en détresse et que le chevalier soit toujours preux et vaillant. Alors pour une fois, on change tout ! Je choisis le héros, la victime et le méchant parmi ces trois personnages et c’est moi qui décide qui fait quoi. Le dragon qui vient sauver le prince de la vilaine princesse, par exemple ? Mais oui !

Et ce n’est pas tout !

En plus des six histoires possibles, j’ai la possibilité des changer de point de vue et de comprendre les différents objectifs des différents personnages pour chacune des histoires. Vous me direz que ce sera compliqué de s’y retrouver ? Que nenni ! Tous les décors du dragon en vert, du chevalier en bleu et de la princesse en rose permettent de savoir très facilement quel personnage nous suivons. Et enfin, grand pèle-mêle, je peux superposer tous les points de vue.

— En cours—

Retour à l’accueil

Critères de sélection

Quelques critères pour faire des choix

Vous l’aurez compris en lisant mes articles théoriques, il existe beaucoup d’applications de qualités très différentes et pas toujours très visibles dans les plateformes de téléchargement. Pour remédier à cela, plusieurs sites spécialisés proposent leurs sélections d’applications, souvent selon des critères très subjectifs. Pour contrer cet effet « j’aime / j’aime pas », quelques organismes (de plus en plus nombreux), élaborent des critères objectifs selon des principes clairement définis. C’est le cas pour la Souris-Grise, Declickids et la Petite Bibliothèque Ronde.

Lire la suite

Trouver des applications

Comment s’y retrouver entre des applications toujours plus nombreuses ?

Trop, trop, trop ! Trop de choix et vous ne savez pas où trouver vos applications ? C’est normal, tout le monde se met aux applications numériques, elles sont partout, cachées ou bien mises en évidence selon les plateformes. Voici un petit panorama de tous les endroits où vous pouvez vous les procurer…

Lire la suite

Des tablettes pour lire ?

Quelles sont les utilisations des tablettes en France ?

Selon une enquête de La Souris Grise(1) réalisée en 2015, 21% des enfants des foyers sondés possèdent leurs propres tablettes, essentiellement utilisées pour des jeux (87%). Bien que la tablette soit le premier support de lecture numérique, la lecture chez les enfants se situe à l’avant-dernière place du classement (avec 15,9%). Les enfants utilisateurs de tablette s’en servent finalement très peu pour lire.

86% des parents indiquent en effet ne pas lire d’histoires numériques à leurs enfants sur tablette. Lorsqu’ils veulent lire, les enfants lisent seuls ou écoutent des histoires lues par la tablette : 17% des parents indiquent que leurs enfants lisent seuls sur ce support, et ils sont 44,7% à déclarer que leurs enfants écoutent les histoires. La tablette permet donc aux enfants de lire ou d’écouter des histoires tout seuls mais essentiellement avec des applications gratuites.
C’est également ce que souligne le sondage de DéclicKids sur les pratiques numériques familiales(2) : 61% des parents n’achètent pas d’applications mais lorsqu’ils le font, ce sont essentiellement des jeux (84%), les appli-livres arrivant à nouveaux en avant-dernière position (36%).

1  Les usages des enfants sur tablette (13 février 2015), [en ligne] <http://www.souris-grise.fr/les-usages-des-enfants-sur-tablettes-resultats-de-lenquete-souris-grise/> [dernière consultation le 04.06.2015]
2  Pratiques numériques familiales, un sondage de l’observatoire Orange – Terra Femina (2012) http://www.declickids.fr/pratiques-numeriques-familiales-un-sondage-de-lobservatoire-orange-terra-femina/ [dernière consultation le 04.06.2015]

Retour à l’accueil

Les applications

S’il parait évident que les applications sont bien différentes des livres du point de vue physique, elles peuvent pourtant s’en rapprocher du point de vue du contenu. Tous deux racontent des fictions ou proposent des documentaires. L’intérêt de l’application consiste en son interactivité : toucher l’écran pour cliquer, glisser des éléments, regarder des vidéos ou agrandir l’image pour chercher les détails, etc.

Quelles sont les différences entre livres, livres numériques et applications ?

Il existe plusieurs formes de livres numériques, en voici quelques définitions apportées par B. Prost, X. Maurio et M. Lekehal (1), pour savoir de quoi on parle :

Le livre homothétique est une transposition à l’identique du livre papier : « même texte, mêmes images, mêmes entrées d’index, mêmes notes. »

Le livre enrichi ou augmenté est au livre ce que les bonus sont au DVD. Grâce au numérique, le texte est enrichi par des vidéos, du son, des liens internet. Ces livres existaient avant le numérique grâce à l’adjonction de supports (CD ou DVD) et de liens internet (non cliquables), aujourd’hui, il désigne le texte enrichi par du contenu multimédia situé sur le même média (tablette, smartphone, ordinateur).

Le livre application s’appui sur « les multiples fonctionnalités des supports de lecture comme les tablettes (…) pour proposer un schéma narratif différent et des enrichissements multiples. » Il permet une grande interactivité avec le livre « par exemple cliquer sur une image pour faire apparaitre une information ou un objet multimédia contextuel. Ce type d’interaction peut être très efficace pour des ouvrages pédagogiques ou de jeunesse par exemple. » Ce sont sur ces livres applications, ou « applilivres » que va se concentrer ce mémoire.

Le livre mashup signifie « livre purée ». Il est surtout utilisé pour la documentation, permettant de créer un livre sur un sujet précis en assemblant « le meilleur, le plus pertinent et le plus récent de plusieurs ouvrages. Le livre ainsi constitué est produit à la volée par des automates en quelques secondes et il est unique, car il dépend de la requête de l’utilisateur. »

Le livre support de vente a pour but de bâtir un catalogue pourvu d’extraits et contenant des liens renvoyant sur des sites de vente.

Le livre flux est une méthode de commercialisation mise en place par l’éditeur américain O’Reilly. A l’instar de Deezer ou Spotify pour la musique, il est possible d’accéder à la totalité du catalogue de l’éditeur via un abonnement mensuel.

Les livres pour la jeunesse sont homothétiques, enrichis ou applicatifs, les livres mashup, support de vente et flux ne s’adressant absolument pas à la jeunesse. Sur ce blog, il sera donc question principalement – si ce n’est exclusivement – des applications.

1 PROST. B, MAURIN X., LEKEHAL M. (2013) Le livre numérique, Paris : Editions du Cercle de la Librairie. p. 38 à 40

 Retour à l’accueil